Le pouvoir thérapeutique de la nourriture dans le roman de Kim Thuy, Man

  • Leyla Seyidova MacEwan University

Abstract

Kim Thuy mène une vie professionnelle très intéressante. Avant de devenir écrivain, Kim a travaillé comme avocate au Canada et en Asie. Par la suite, elle a été propriétaire d'un restaurant appelé «Ru de Nam» pendant 5 ans à Montréal jusqu'en 2007. Le roman L'homme raconte une histoire d'amour, de nourriture, d'exil et de vie entre mondes. Les descriptions de Thuy dans le livre sont extrêmement exquises et soulignent une relation harmonieuse avec la nourriture, nous rappelant que la nourriture est un moyen de partager l'amour les uns avec les autres et avec nous-mêmes. La nourriture a aussi beaucoup de poids historique car de nombreux plats traditionnels sont créés à partir d'ingrédients locaux remplis de contexte et de finalités historiques. Je discuterai du pouvoir thérapeutique de la nourriture dans le roman Man de Kim Thuy. Bien que le roman soit marqué par l'exil et le refuge, il est également riche en images culinaires et en la fusion culturelle de la nourriture. Je décrirai tout d’abord l’image évoquant le pays natal de l’homme - le Vietnam. Par la suite, je discuterai de l’impact de la colonisation française sur le Vietnam ainsi que de sa cuisine autochtone. Enfin, je démontrerai l’intégration de la tradition culinaire canadienne, plus spécifiquement québécoise, à celle de la France et du Vietnam.


 


Faculty Mentor: Kyeongmi Kim-Bernard


Department: French


 

Published
2019-05-07